Antoinette Fouque - Les éditions des femmes

Antoinette Fouque - Les éditions des femmes

Antoinette Fouque, une figure du droit des femmes

Cette théoricienne du féminisme fonde le Mouvement de Libération des Femmes avec l'appui de différentes militantes. Dans le but de parer un détournement par les partis, la marque MLF a été déposée. Antoinette Fouque (http://www.antoinettefouque-desfemmes.com/) quitte le Mouvement de libération des femmes lors de son départ pour les Etats-Unis au début de la décennie 80. Le MLF est alors en proie à des luttes internes et a de moins en moins d'adhérentes.

Alliance des Femmes pour la Démocratie : son engagement politique

Plus que jamais active, l’Alliance des Femmes pour la Démocratie lancée à l'initiative d'Antoinette Fouque soutient la gauche, relais du combat des femmes. La notion d'égalité représente l'une des grandes luttes du mouvement. L’Alliance des Femmes pour la Démocratie se bat dans le but d'endiguer la poussée des extrémismes de tous bords. Il faut savoir qu'en 2015, les droits des femmes se trouvent toujours menacés. Au Parlement européen, Antoinette Fouque a été nommée vice-présidente de la commission des droits de la femme.

Antoinette Fouque, la mère de la féminologie

"Le dictionnaire universel des créatrices" sort en 2013. Il raconte quarante siècles de création des femmes sur toute la planète. Ce qu'elle appelle la féminologie, Antoinette Fouque le décrit au fil de plusieurs ouvrages édités entre 1989 et 2012.. L'auteure se différencie de Simone de Beauvoir et son concept du deuxième sexe. La lutte d’Antoinette Fouque ne répond pas aux tentations du militantisme féminin sans concessions, elle défend la place de mère, qui n'est pas selon elle incompatible avec la libération des femmes.

Toutes les causes ont reçu l'appui d'Antoinette Fouque. le Club Parité 2000 et l’Observatoire de la Misogynie ont été fondés par cette militante. Elle décède le 20 février 2014. Elle avait auparavant reçu les plus prestigieuses décorations nationales. Antoinette Fouque s'engage aux côtés de femmes en danger comme la Kurde Leyla Zana, la Bangladaise Taslima Nasreen et la Birmane Aung San Suu Kyi.

Les livres dont les auteurs sont des femmes sont présentés dans sa première boutique dans le sixième arrondissement de Paris. Par le biais des Editions des femmes, Antoinette Fouque défend la littérature féminine. Elle fonde sa propre société d'édition, Les Editions des femmes au début des années 1970. Les Librairies des femmes sont inaugurées à la même époque.

Enseignement et psychanalyse : lesactes militants d'Antoinette Fouque

Son directeur de thèse n'est autre que le sémiologue Roland Barthes. Antoinette Fouque prépare un DEA. L'étudiante côtoie Monique Wittig, écrivaine féministe durant cette période. Le groupe de réflexion baptisé Psychanalyse et Politique, l'un des courants du mouvement MLF, a été fondé par cette grande militante. Après des études universitaires en Lettres, la jeune femme s'est d'abord lancée dans l'enseignement. En 1972 à l'université de Vincennes, Antoinette Fouque débat au sujet de la sexualité féminine aux côtés de Luce Irigaray, philosophe féministe.